1ère lecture David reçoit l'onction royale

  1. 1ère lecture David reçoit l'onction royale
  2. Méditation Le Seigneur me conduit
  3. Évangile Le Roi crucifié
  4. Psaume Ton règne, Seigneur, est un règne de paix
  5. 2ème lecture Dieu nous a fait entrer dans le royaume de son Fils
  6. Chant Seigneur ne nous traite pas selon nos péchés

Être le disciple du Christ

1ère lecture : Sg 9, 13-18
Psaume : Ps 89 (90), 3-6, 12-14.17
2ème lecture : Phm 9-10.12-17
Evangile : Lc 14, 25-33

dimanche 8 septembre 2019

23ème Dimanche du Temps Ordinaire
Évangile

Renoncer à tout pour le Christ

Lc 14, 25-33

Écouter

En ce temps-là, de grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit : « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple. Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple. Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ? Car, si jamais il pose les fondations et n’est pas capable d’achever, tous ceux qui le verront vont se moquer de lui : ‘Voilà un homme qui a commencé à bâtir et n’a pas été capable d’achever !’ Et quel est le roi qui, partant en guerre contre un autre roi, ne commence par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille ? S’il ne le peut pas, il envoie, pendant que l’autre est encore loin, une délégation pour demander les conditions de paix. Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple. »

Méditation

Le devoir de s'asseoir

Écouter

Le conseil qui nous est donné avant de construire ou de partir en guerre est celui de s’asseoir pour réfléchir, ne faisons pas trop vite ! Chacun n’est-il pas tenté de bâtir sa propre tour, d’ivoire ou de défense pour se protéger ; d’attaque pour dominer les autres et les soumettre ; d’orgueil pour être au dessus de tous et de Dieu ? D’autres bâtissent en hauteur simplement pour la vue, la lumière et la solitude, et parce qu’ils grandissent. Chaque homme n’est-il pas sa tour ? Mais une ville ne peut pas être faite seulement de tours juxtaposées. Les ponts, les passages, les communications, les ouvertures, les perspectives et les places sont indispensables, et signes de l’urbanité. Ainsi, construisons dans l’ouvert, le grand ouvert.
La réaction de Dieu à Babel (Genèse 11,1-9), qui confond les langues des hommes, est davantage une bénédiction qu’une punition, parce qu’elle brise la pensée unique et la langue de bois. Elle offre ainsi à chacun son expression personnelle, mais encore faut-il que chacun trouve en lui même sa propre parole et qu’elle soit entendue et reçue par un autre.
Les échanges et les partages entre nous ne sont possibles que grâce à la part de renoncement auquel l’homme consent pour faire place à un autre. Jésus va encore plus loin, son exigence est radicale : pour être son disciple, je dois renoncer à tout ce qui m’appartient. Découvrir qu’en réalité rien ni personne n’est à moi, sauf dans une illusion trompeuse, est le premier pas pour le suivre.

Extrait de Signe dans la Bible (2015-2016)

1ère lecture

C'est Dieu qui donne la vraie sagesse

Sg 9, 13-18

Écouter

Quel homme peut découvrir les intentions de Dieu ? Qui peut comprendre les volontés du Seigneur ? Les réflexions des mortels sont incertaines, et nos pensées, instables ; car un corps périssable appesantit notre âme, et cette enveloppe d’argile alourdit notre esprit aux mille pensées. Nous avons peine à nous représenter ce qui est sur terre, et nous trouvons avec effort ce qui est à notre portée ; ce qui est dans les cieux, qui donc l’a découvert ? Et qui aurait connu ta volonté, si tu n’avais pas donné la Sagesse et envoyé d’en haut ton Esprit Saint ? C’est ainsi que les sentiers des habitants de la terre sont devenus droits ; c’est ainsi que les hommes ont appris ce qui te plaît et, par la Sagesse, ont été sauvés.

Enseignement

Pourquoi prier pour l'unité des chrétiens pendant la messe ?

Le frère Benoît nous explique pourquoi la prière pour la paix trouve sa place au coeur de la célébration eucharistique. Le fruit de la paix c’est l’unité de tous les croyants en Dieu. L’unité est possible si tous les fidèles s’échangent la paix. Utopie ? Non, car c’est la volonté du Christ qui se réalise dans le mystère de la messe. 

Psaume

Tu es Dieu dans les siècles des siècles

Ps 89 (90), 3-4, 5-6, 12-13, 14.17abc

Écouter

Tu es Dieu dans les siècles des siècles

Tu fais retourner l’homme à la poussière ;
tu as dit : « Retournez, fils d’Adam ! »
À tes yeux, mille ans sont comme hier,
c’est un jour qui s’en va, une heure dans la nuit.

Tu les as balayés : ce n’est qu’un songe ;
dès le matin, c’est une herbe changeante :
elle fleurit le matin, elle change ;
le soir, elle est fanée, desséchée.

Apprends-nous la vraie mesure de nos jours :
que nos cœurs pénètrent la sagesse.
Reviens, Seigneur, pourquoi tarder ?
Ravise-toi par égard pour tes serviteurs.

Rassasie-nous de ton amour au matin,
que nous passions nos jours dans la joie et les chants.
Que vienne sur nous la douceur du Seigneur notre Dieu !
Consolide pour nous l’ouvrage de nos mains.

2ème lecture

Ton esclave est devenu ton frère

Phm 9b-10.12-17

Écouter

Bien-aimé, moi, Paul, tel que je suis, un vieil homme et, qui plus est, prisonnier maintenant à cause du Christ Jésus, j’ai quelque chose à te demander pour Onésime, mon enfant à qui, en prison, j’ai donné la vie dans le Christ. Je te le renvoie, lui qui est comme mon cœur. Je l’aurais volontiers gardé auprès de moi, pour qu’il me rende des services en ton nom, à moi qui suis en prison à cause de l’Évangile. Mais je n’ai rien voulu faire sans ton accord, pour que tu accomplisses ce qui est bien, non par contrainte mais volontiers. S’il a été éloigné de toi pendant quelque temps, c’est peut-être pour que tu le retrouves définitivement, non plus comme un esclave, mais, mieux qu’un esclave, comme un frère bien-aimé : il l’est vraiment pour moi, combien plus le sera-t-il pour toi, aussi bien humainement que dans le Seigneur. Si donc tu estimes que je suis en communion avec toi, accueille-le comme si c’était moi.

Pour les enfants

Pourquoi Jésus a besoin de disciples ?

Dieu a envoyé son fils pour annoncer la Bonne Nouvelle à toute la terre et à tous les hommes. Comme nous dit le frère Xavier, pour Jésus seul, c’était une tâche immense et il s’est fait aider par des hommes.

Coloriage à imprimer Voir la vidéo
Chant

Je vous ai choisis, je vous ai établis

Je vous ai choisis, je vous ai établis
Pour que vous alliez et viviez de ma vie.
Demeurez en moi, vous porterez du fruit,
Je fais de vous mes frères et mes amis.

Contemplez mes mains et mon cœur transpercés,
Accueillez la vie que l´Amour veut donner.
Ayez foi en moi, je suis ressuscité,
Et bientôt dans la gloire, vous me verrez.

Recevez l´Esprit de puissance et de paix,
Soyez mes témoins, pour vous j’ai tout donné
Perdez votre vie, livrez-vous sans compter,
Vous serez mes disciples, mes bien-aimés !

Consolez mon peuple, je suis son berger.
Donnez-lui la joie dont je vous ai comblés.
Ayez pour vos frères la tendresse du Père,
Demeurez près de moi, alors vous vivrez !

P et M : Chant de l’Emmanuel (C. Lorenzi)
Ed. de l’Emmanuel , 89 av Blanqui 75013 Paris