Évangile Dieu a tant aimé le monde…

  1. Évangile Dieu a tant aimé le monde…
  2. 1ère lecture Le Dieu miséricordieux se révèle à son peuple
  3. Psaume À toi, la louange et la gloire éternellement !
  4. 2ème lecture Dans l’amour trinitaire
  5. Chant Très haut Seigneur, Trinité Bienheureuse

Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie

1ère lecture : Ac 6, 1-7
Psaume : Ps 32, 1.2b-3a, 4-5, 18-19
2ème lecture : 1 P 2, 4-9
Evangile : Jn 14, 1-12

Dimanche 10 mai 2020

5ème dimanche de Pâques
Évangile

Personne ne va vers le Père sans passer par moi

Jn 14, 1-12

Écouter

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Que votre cœur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : ‘Je pars vous préparer une place’ ? Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi. Pour aller où je vais, vous savez le chemin. » Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père »

Méditation

Il est le chemin, la vérité, la vie !

Écouter

Quand on marche dans la Bible, on découvre que Jésus est non seulement Celui qui met en marche, Celui qui envoie, mais qu’Il est aussi le guide. Et plus encore, Il est lui-même ultimement le chemin. « Je suis le chemin. »
Comme si le « chemin » en question n’était pas le moyen du voyage, mais le voyage lui-même, comme si l’on ne voyageait pas pour aller quelque part, mais pour être en voyage, en chemin. « Je suis le chemin, la vérité et la vie ». On prend conscience alors que le chemin est la vérité de la vie : la vie est en vérité un chemin. On prend conscience, réciproquement, que « la » vérité est toujours à découvrir, en allant plus avant, comme un chemin que l’on parcourt progressivement. La vérité et la vie sont un chemin ! Ces trois concepts désignent la même et unique réalité. Ultimement, la vie, c’est Jésus-Christ, qui est chemin et vérité !
Il est le chemin, la vérité et la vie. On comprend qu’Il se présente aussi comme la « porte », comme « la lumière ». Il est le « Maître »,  Rabbi. Il est le « fils de l’homme », Il est le Fils. Et chaque fois que Jésus dit « Je suis », c’est-à-dire Ego Eimi, en grec, Il prononce le nom de Dieu révélé à Moïse au buisson ardent… Or, ce nom Eyer Asher Eye, en hébreu, est en fait un « inaccompli », une sorte de futur : « Je serai qui je serai », « Je deviens », comme un processus, comme une promesse, comme un discours qui se déroule, comme un chemin qui se révèle.
Nous ne sommes pas la porte, ni le chemin, mais nous pouvons ouvrir des pistes, tracer des voies, nous pouvons surtout aplanir les chemins du Seigneur, redresser ses sentiers.

Extrait de Marche dans la Bible (2016-2017)

1ère lecture

Les premiers auxiliaires des Apôtres

Ac 6, 1-7

Écouter

En ces jours-là, comme le nombre des disciples augmentait, les frères de langue grecque récriminèrent contre ceux de langue hébraïque, parce que les veuves de leur groupe étaient désavantagées dans le service quotidien. Les Douze convoquèrent alors l’ensemble des disciples et leur dirent : « Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables. Cherchez plutôt, frères, sept d’entre vous, des hommes qui soient estimés de tous, remplis d’Esprit Saint et de sagesse, et nous les établirons dans cette charge. En ce qui nous concerne, nous resterons assidus à la prière et au service de la Parole. » Ces propos plurent à tout le monde, et l’on choisit : Étienne, homme rempli de foi et d’Esprit Saint, Philippe, Procore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas, un converti au judaïsme, originaire d’Antioche. On les présenta aux Apôtres, et après avoir prié, ils leur imposèrent les mains. La parole de Dieu était féconde, le nombre des disciples se multipliait fortement à Jérusalem, et une grande foule de prêtres juifs parvenaient à l’obéissance de la foi.

Vidéo de la semaine

Choeur dans la ville : Confinés, ils nous aident à prier en chantant

Pour notre grand bonheur, nous retrouvons cette semaine les choristes de Choeur dans la ville, toujours confinés ! Par leur chant lumineux et leur joie, ils nous aident à prier et nous offrent leurs moments de partage et d’émerveillement.

Psaume

Je suis la Voie, la Vérité et la Vie

Ps 32, 1.2b-3a, 4-5, 18-19

Écouter

Je suis la Voie, la Vérité et la Vie

Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes !
Hommes droits, à vous la louange !
Jouez pour lui sur la harpe à dix cordes,
Chantez lui le cantique nouveau !

Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ;
il est fidèle en tout ce qu’il fait.
Il aime le bon droit et la justice ;
la terre est remplie de son amour.

Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour,
pour les délivrer de la mort,
les garder en vie aux jours de famine. 

2ème lecture

Le peuple sacerdotal

1 P 2, 4-9

Écouter

Bien-aimés, approchez-vous du Seigneur Jésus : il est la pierre vivante rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu. Vous aussi, comme pierres vivantes, entrez dans la construction de la demeure spirituelle, pour devenir le sacerdoce saint et présenter des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus Christ. En effet, il y a ceci dans l’Écriture : Je vais poser en Sion une pierre angulaire, une pierre choisie, précieuse ; celui qui met en elle sa foi ne saurait connaître la honte. Ainsi donc, honneur à vous les croyants, mais, pour ceux qui refusent de croire, il est écrit : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle, une pierre d’achoppement, un rocher sur lequel on trébuche. Ils achoppent, ceux qui refusent d’obéir à la Parole, et c’est bien ce qui devait leur arriver. Mais vous, vous êtes une descendance choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple destiné au salut, pour que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.

Pour les enfants

Jésus est le chemin, la vérité, la vie

Jésus marche sur les chemins de son pays mais c’est pour nous entrainer sur un autre chemin, celui de notre vie avec lui.

Coloriage à imprimer Voir la vidéo
Chant

Esprit de lumière, esprit créateur

Viens Esprit du Dieu vivant,
Renouvelle tes enfants,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Dans nos coeurs, répands tes dons,
Sur nos lèvres inspire un chant,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

R. Esprit de lumière, Esprit Créateur,
Restaure en nous la joie, le feu, l’Espérance.
Affermis nos âmes, ranime nos coeurs,
Pour témoigner de ton amour immense.

Fortifie nos corps blessés,
Lave-nous de tout péché,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Fais nous rechercher la paix,
Désirer la sainteté,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Pont :
Veni Sancte Spiritus
Veni Sancte Spiritus (bis)

Donne-nous la charité
Pour aimer en vérité,
Viens, Esprit Saint, nous brûler de ton feu !
Nous accueillons ta clarté
Pour grandir en liberté,
Viens, Esprit Saint, viens transformer nos vies !

Interprété par
Choeur dans la Ville

Paroles et musique : Communauté de l’Emmanuel (L. Pavageau) 
N° 21-04 © 2014, Éditions de l’Emmanuel