Évangile La loi d'amour

  1. Évangile La loi d'amour
  2. Méditation Celui qui se fait proche
  3. 1ère lecture La loi de Dieu dans le coeur de l'homme
  4. Psaume Tes paroles sont esprit et vie
  5. 2ème lecture Primauté du Christ dans la création et dans l'Église

L’Esprit vous conduira dans la vérité

1ère lecture : Pr 8, 22-31
Psaume : Ps 8,4-9
2ème lecture : Rm 5, 1-5
Evangile : Jn 16, 12-15

dimanche 12 juin 2022

la Sainte Trinité
Évangile

L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître

Jn 16, 12-15

Écouter

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière.
En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.
Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. »

Méditation

La vérité de ma vie

Écouter

Jésus vient de partager un dernier repas avec les disciples. Il leur a lavé les pieds et tandis que Judas part accomplir sa trahison, il s’adresse une dernière fois aux disciples rassemblés. Il les connaît, avec leurs forces et leurs faiblesses. Ils se souviendront de ces paroles fortes. Pour l’instant, ils ne sont pas encore prêts à en assumer la vérité, celle de leur prochaine fuite tandis que Jésus meurt sur la Croix et que tout espoir semble désormais vain. La vérité est celle de l’incommensurabilité du don que Jésus leur fait de sa vie. Il leur a dit : « je suis le chemin », mais désemparés, ils vont s’égarer du chemin. Cependant, lorsqu’à la Pentecôte ils recevront la plénitude de l’Esprit qu’il a promise, ils comprendront et à leur tour emprunteront ce chemin de vie dont la vérité passe par la mort.
Baptisés, confirmés, nous avons reçu cet esprit qui ouvre à chacun de nous le chemin de la vérité de sa vie en Christ. Sans doute sommes-nous encore souvent incapables de porter le message de Jésus. Rassurons-nous, nous ne sommes pas plus forts que les Apôtres qui, trois années durant, ont vécu quotidiennement avec lui et qui, lorsqu’il meurt sur la Croix, n’ont toujours rien compris. Mais comme eux, comme Saul sur le chemin de Damas, laissons la lumière surgir dans nos vies et les transformer. Comme « Marie » qui entend son nom prononcé par celui qu’elle croit être le jardinier, comme les disciples qui découvrent le tombeau vide, comme ceux d’Emmaüs qui le reconnaissent à la fraction du pain, Thomas aux cicatrices de ses blessures, ou d’autres enfin à la proclamation de la parole sous l’effet de l’Esprit, soyons de ceux qui accueillent en eux la vérité de leur vie toute reçue et toute donnée désormais.

Extrait de Lumières dans la Bible (2020-2021)

1ère lecture

La Sagesse a été conçue avant la création du monde

Pr 8, 22-31

Écouter

Écoutez ce que déclare la Sagesse de Dieu : « Le Seigneur m’a faite pour lui, principe de son action, première de ses œuvres, depuis toujours. Avant les siècles j’ai été formée, dès le commencement, avant l’apparition de la terre. Quand les abîmes n’existaient pas encore, je fus enfantée, quand n’étaient pas les sources jaillissantes. Avant que les montagnes ne soient fixées, avant les collines, je fus enfantée, avant que le Seigneur n’ait fait la terre et l’espace, les éléments primitifs du monde. Quand il établissait les cieux, j’étais là, quand il traçait l’horizon à la surface de l’abîme, qu’il amassait les nuages dans les hauteurs et maîtrisait les sources de l’abîme, quand il imposait à la mer ses limites, si bien que les eaux ne peuvent enfreindre son ordre, quand il établissait les fondements de la terre. Et moi, je grandissais à ses côtés. Je faisais ses délices jour après jour, jouant devant lui à tout moment, jouant dans l’univers, sur sa terre, et trouvant mes délices avec les fils des hommes.»

Vidéo de la semaine

Sainte Elisabeth de la Trinité

« Ô mon Dieu, Trinité que j’adore… » la fameuse prière d’Elisabeth de la Trinité, carmélite française canonisée par le pape François en 2016, introduit notre contemplation au coeur du mystère de Dieu. Dans la prière, nous plongeons dans le feu de l’amour divin.

Psaume

Ô Seigneur, qu'il est grand ton nom

Ps 8,4-9

Écouter

Ô Seigneur, notre Dieu,
qu’il est grand, ton nom,
par tout l’univers !

À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts,
la lune et les étoiles que tu fixas,
qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui,
le fils d’un homme, pour que tu l’aimes ?

Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu,
le couronnant de gloire et d’honneur ;
tu l’établis sur les œuvres de tes mains,
tu mets toute chose à ses pieds.

Les troupeaux de bœufs et de brebis,
et même les bêtes sauvages,
les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
tout ce qui va son chemin dans les eaux.

Interprété par le Choeur Saint Ambroise, Paris

2ème lecture

Vers Dieu par le Christ dans l’amour répandu par l’Esprit

Rm 5, 1-5

Écouter

Frères, nous qui sommes devenus justes par la foi, nous voici en paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, lui qui nous a donné, par la foi, l’accès à cette grâce dans laquelle nous sommes établis ; et nous mettons notre fierté dans l’espérance d’avoir part à la gloire de Dieu.
Bien plus, nous mettons notre fierté dans la détresse elle-même, puisque la détresse, nous le savons, produit la persévérance ; la persévérance produit la vertu éprouvée ; la vertu éprouvée produit l’espérance ; et l’espérance ne déçoit pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné. 

Pour les enfants

La Sainte Trinité, ça veut dire quoi ?

Le frère Emmanuel nous emmène dans une ronde pour nous expliquer la Sainte Trinité.

Coloriage à imprimer Voir la vidéo
Chant

Très-Haut Seigneur, Trinité Bienheureuse

Très Haut Seigneur,
Trinité bienheureuse,
Nous t’adorons,
nous te rendons grâce.

Trinité glorieuse, viens en nos coeurs,
Ô vie bienheureuse !

Père incréé, tu contiens toutes choses,
Par Jésus Christ, l’image de ta gloire.

Verbe éternel, splendeur du Père,
Source du pardon, tu répands toute lumière.

Ô Saint-Esprit, toi le sceau de l’alliance,
Souffle d’amour, révèle ta puissance.

Que sur nos lèvres s’élève la louange
Et que nos coeurs s’éveillent à ta présence.

Interprété par la Chorale du Pèlerinage du Rosaire

M : Fr. André Gouzes, op

Icône de Sainte Elisabeth de la Trinité