1ère lecture La manne au désert

  1. 1ère lecture La manne au désert
  2. Méditation Mann hou ?
  3. Psaume Donne-nous, Seigneur, le pain du ciel
  4. 2ème lecture L'homme nouveau
  5. Évangile Le pain venu du ciel

Jésus est la vigne

1ère lecture : Ac 9,26-31
Psaume : Ps 21,26-29.31-32
2ème lecture : 1 Jn 3,18-24
Evangile : Jn 15,1-8

dimanche 2 mai 2021

5ème dimanche de Pâques
Évangile

La vigne et les sarments

Jn 15,1-8

Écouter

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. »

Méditation

Fiche métier : viticulteur

Écouter

« Moi, je suis la vigne, et mon Père est le vigneron. »
« Moi je suis la vigne », nous dit le Seigneur et filant la métaphore voici qu’il nous invite à réviser nos connaissances sur ce bel arbre fruitier qu’est la vigne.
On appelle viticulteur celui qui cultive de la vigne et récolte le raisin, au rythme des saisons. Son travail de taille est important car il conditionne la qualité de la récolte des raisins. Il supervise et participe aux vendanges. Une fois le raisin récolté, il faut le vendre et l’acheminer vers une cave coopérative, un vigneron ou un négociant.
C’est cette image qu’utilise Saint Jean ici. Jésus est la vigne et son père le vigneron, ou plus exactement il est à la fois le viticulteur et le vigneron : celui qui entretien la vigne et celui qui en transforme le fruit. Il arrache les anciennes vignes, replante de nouvelles, taille, traite, coupe les sarments qui ne portent pas de fruit.
J’aime me dire que le viticulteur travaille essentiellement à l’extérieur. C’est pour moi une invitation à sortir de mon petit confort, à aller aux périphéries. Son travail est physique et s’adapte aux cycles de la vigne et aux saisons. Invitation à m’ouvrir au Seigneur sans tout maîtriser et entendre ses appels. Au-delà de ses connaissances en agronomie, le bon viticulteur doit aussi posséder une bonne connaissance du terrain. Il lui faut être patient et capable de gérer les coups durs et le stress liés aux conditions climatiques.
Le Père est le viticulteur et le vigneron : c’est lui qui transforme la vigne en vin. Celui qui demeure en lui et qui écoute sa Parole portera beaucoup de fruit et sera pour lui un disciple.
N’attendez pas la fin de l’été pour laisser le Père faire son œuvre en vous !

Extrait de Signes dans la Bible (2014-2015)

1ère lecture

L'accueil de Paul converti

Ac 9,26-31

Écouter

En ces jours-là, arrivé à Jérusalem, Saul cherchait à se joindre aux disciples, mais tous avaient peur de lui, car ils ne croyaient pas que lui aussi était un disciple. Alors Barnabé le prit avec lui et le présenta aux Apôtres ; il leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur, qui lui avait parlé, et comment, à Damas, il s’était exprimé avec assurance au nom de Jésus. Dès lors, Saul allait et venait dans Jérusalem avec eux, s’exprimant avec assurance au nom du Seigneur. Il parlait aux Juifs de langue grecque, et discutait avec eux. Mais ceux-ci cherchaient à le supprimer. Mis au courant, les frères l’accompagnèrent jusqu’à Césarée et le firent partir pour Tarse.
L’Église était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie ; elle se construisait et elle marchait dans la crainte du Seigneur ; réconfortée par l’Esprit Saint, elle se multipliait.

Vidéo de la semaine

Est-ce que Jésus est écolo ?

Si Jésus vivait aujourd’hui, serait-il écolo ? En fait, c’est lui l’inventeur de l’écologie ! Par son comportement et son enseignement, il proclame la communion de l’homme avec son environnement. Le frère Benoît nous rappelle que la nature est le temple de Dieu.

Psaume

Terre entière, acclame Dieu

Ps 21,26-29.31-32

Écouter

Terre entière, acclame Dieu, chante le Seigneur

Devant ceux qui te craignent, je tiendrai mes promesses.
Les pauvres mangeront : ils seront rassasiés ;
ils loueront le Seigneur, ceux qui le cherchent :
« À vous, toujours, la vie et la joie ! »

La terre entière se souviendra et reviendra vers le Seigneur,
chaque famille de nations se prosternera devant lui :
« Oui, au Seigneur la royauté,
le pouvoir sur les nations ! »

Et moi, je vis pour lui : ma descendance le servira ;
on annoncera le Seigneur aux générations à venir.
On proclamera sa justice au peuple qui va naître :
Voilà son œuvre ! 

Interprété par le Choeur Saint Ambroise, Paris

2ème lecture

Aimer en vérité

1 Jn 3,18-24

Écouter

Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. Voilà comment nous reconnaîtrons que nous appartenons à la vérité, et devant Dieu nous apaiserons notre cœur ; car si notre cœur nous accuse, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses. Bien-aimés, si notre cœur ne nous accuse pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. Quoi que nous demandions à Dieu, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements, et que nous faisons ce qui est agréable à ses yeux. Or, voici son commandement : mettre notre foi dans le nom de son Fils Jésus Christ, et nous aimer les uns les autres comme il nous l’a commandé. Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et voilà comment nous reconnaissons qu’il demeure en nous, puisqu’il nous a donné part à son Esprit.

Pour les enfants

Sur la route de Damas

Après la mort de Jésus, beaucoup de chrétiens convertis sont persécutés. Saul fait partie des persécuteurs les plus acharnés. Alors qu’il est en route pour Damas pour faire des arrestations, Saul fait une rencontre qui va bouleverser sa vie.

Coloriage à imprimer Voir la vidéo
Chant

Ô Seigneur, à toi la gloire

Ô Seigneur, à toi la gloire,
La louange pour les siècles.
Ô Seigneur, à toi la gloire,
Éternel est ton amour !

Vous les cieux, (bis)
Vous les anges, (bis)
Toutes ses œuvres, (bis)
Bénissez votre Seigneur !

Astres du ciel, (bis)
Soleil et lune, (bis)
Pluies et rosées, (bis)
Bénissez votre Seigneur !

Feu et chaleur, (bis)
Glace et neige, (bis)
Souffles et vents, (bis)
Bénissez votre Seigneur !

Nuits et jours, (bis)
Lumière et ténèbres, (bis)
Éclairs et nuées, (bis)
Bénissez votre Seigneur !

Monts et collines, (bis)
Plantes de la terre, (bis)
Fauves et troupeaux, (bis)
Bénissez votre Seigneur !

Vous son peuple, (bis)
Vous ses prêtres, (bis)
Vous ses serviteurs, (bis)
Bénissez votre Seigneur !

Interprété par la Chorale du Pèlerinage du Rosaire

T et M : Elisabeth Baranger
© 1989, Éditions de l’Emmanuel,
89 boulevard Blanqui, 75013 Paris