Évangile La prophétie du Temple relevé en trois jours

  1. Évangile La prophétie du Temple relevé en trois jours
  2. Méditation Douceur de Dieu, violence des hommes
  3. 1ère lecture Dieu donne sa loi par Moïse
  4. Psaume Tes paroles sont esprit et vie
  5. 2ème lecture Sagesse du monde et folie de la croix
  6. Chant En Toi, Seigneur, mon espérance

Convertissez-vous

1ère lecture : Gn 9, 8-15
Psaume : Ps 24, 4-5ab, 6-7, 8-9, 10.14
2ème lecture : 1P 3, 18-22
Evangile : Mc 1, 12-15

dimanche 21 février 2021

1er dimanche du Carême
Évangile

Jésus au début de sa mission

Mc 1, 12-15

Écouter

En ce temps-là, Jésus venait d’être baptisé. Aussitôt l’Esprit le pousse au désert et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient.
Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »

Méditation

Vous reprendrez bien un peu de désert

Écouter

Êtes-vous déjà allé dans un désert ? Le jour, il y fait très chaud ; la nuit, très froid. Rien n’y pousse, sinon des cailloux et du sable. Il y a certes de belles couleurs, matin et soir, mais le reste de la journée se passe dans un nuage de mouches et des litres de sueur. À quoi ça sert de commencer le Carême dans un désert ? Franchement !
On va au désert pour se préparer à une rencontre.
On a le temps de voir arriver celui qui vient de loin : vais-je fuir ou vais-je l’accueillir avec un cœur disponible ? Jeûner, prier et faire l’aumône, c’est mettre son corps au service du cœur, et de l’autre. C’est laisser Jésus remettre les choses à leur juste place dans ma vie. C’est l’accueillir en me bougeant un peu. Concrètement.
On va au désert pour découvrir qu’il n’est pas si désert.
Dans mon cœur, il y a Jésus poussé par l’Esprit Saint. Il y a Satan, le diviseur, le tentateur. Il y a même des bêtes sauvages et des anges. Et il y a moi qui suis déchiré entre les anges qui me rappellent que je suis fait pour la joie du ciel, et les bêtes sauvages qui me tirent vers les ténèbres. Comme des roquets, elles n’effraient que ceux qui les regardent alors je continue de marcher. La gorge un peu serrée, mais les yeux fixés sur Jésus.
On va au désert pour en sortir.
Le Carême est un temps pour atteindre la terre promise et non pour mourir la tête dans le sable comme une autruche effrayée par sa misère. Oui, quand je vois où je suis et là où Dieu m’appelle, je suis tenté d’arrêter de marcher. Mais « Dieu est fidèle : il ne permettra pas que nous soyons éprouvés au-delà de nos forces. » (1 Corinthiens 10,13) Je ne suis pas appelé à être un héros mais un saint : Dieu ne me demande pas de faire des choses extraordinaires, mais des choses ordinaires en laissant son amour extraordinaire prendre toute la place dans ma vie.
Plongé dans mes pensées, j’ai oublié de lever la tête. Et voilà que je me découvre entouré d’une foule immense venue des quatre coins du monde. Sans que je m’en aperçoive, l’Esprit a poussé chaque baptisé au désert pendant ce temps de Carême. Il fallait du courage pour commencer, mais je ne suis plus seul : Jésus lui-même nous a offert sa prière pour la marche. Elle monte pas à pas vers le ciel et murmure : Notre Père.

Extrait de Carême dans la ville 2015 

1ère lecture

Dieu fait une alliance avec l'homme

Gn 9, 8-15

Écouter

Dieu dit à Noé et à ses fils : « Voici que moi, j’établis mon alliance avec vous, avec votre descendance après vous, et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous : les oiseaux, le bétail, toutes les bêtes de la terre, tout ce qui est sorti de l’arche. Oui, j’établis mon alliance avec vous : aucun être de chair ne sera plus détruit par les eaux du déluge, il n’y aura plus de déluge pour ravager la terre. »
Dieu dit encore : « Voici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à jamais : je mets mon arc au milieu des nuages, pour qu’il soit le signe de l’alliance entre moi et la terre. Lorsque je rassemblerai les nuages au-dessus de la terre, et que l’arc apparaîtra au milieu des nuages, je me souviendrai de mon alliance qui est entre moi et vous, et tous les êtres vivants : les eaux ne se changeront plus en déluge pour détruire tout être de chair. »

Vidéo de la semaine

Osons vivre le carême comme une retraite !

C’est difficile, mais heureusement Carême dans la ville nous guide sur le chemin escarpé et long vers Pâques, vers notre résurrection avec le Christ : « Je t’aime, Seigneur, ma force !  » (psaume 17, 2)
Des frères et sœurs dominicains nous partagent leurs méditations sur le soutien que le Seigneur nous offre discrètement dans les temps d’épreuves et de combat.
Regardez cette vidéo de présentation et inscrivez-vous gratuitement à Carême dans la ville !

Psaume

Fais-moi connaître tes chemins

Ps 24, 4-5ab, 6-7, 8-9, 10.14

Écouter

Fais-moi connaître tes chemins,
guide-moi dans ta vérité.

Seigneur, enseigne-moi tes voies,
fais-moi connaître ta route.
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
car tu es le Dieu qui me sauve.

Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse,
ton amour qui est de toujours.
Dans ton amour, ne m’oublie pas,
en raison de ta bonté, Seigneur.

Il est droit, il est bon, le Seigneur,
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa justice dirige les humbles,
il enseigne aux humbles son chemin.

Interprété par le Choeur Saint Ambroise, Paris

2ème lecture

L'eau du baptême nous sauve de nos péchés

1P 3, 18-22

Écouter

Bien-aimés, le Christ, lui aussi, a souffert pour les péchés, une seule fois, lui, le juste, pour les injustes, afin de vous introduire devant Dieu ; il a été mis à mort dans la chair, mais vivifié dans l’Esprit.
C’est en lui qu’il est parti proclamer son message aux esprits qui étaient en captivité. Ceux-ci, jadis, avaient refusé d’obéir, au temps où se prolongeait la patience de Dieu, quand Noé construisit l’arche, dans laquelle un petit nombre, en tout huit personnes, furent sauvées à travers l’eau. C’était une figure du baptême qui vous sauve maintenant : le baptême ne purifie pas de souillures extérieures, mais il est l’engagement envers Dieu d’une conscience droite et il sauve par la résurrection de Jésus Christ, lui qui est à la droite de Dieu, après s’en être allé au ciel, lui à qui sont soumis les anges, ainsi que les Souverainetés et les Puissances.

Pour les enfants

Est ce que Dieu est venu pour tous les hommes ?

Le frère Jean-Pierre nous rassure : Dieu est venu pour tous les hommes parce qu’il ne veut laisser personne loin de son amour.

Coloriage à imprimer Voir la vidéo
Chant

Ô Dieu Sauveur

O Dieu Sauveur, Lumière de ma vie !
En Toi Seigneur, mon âme se confie !
Mon protecteur face à tous les dangers :
C’est Toi ma paix !

En Tes palais, mon âme voudrait vivre !
Au long des jours, ce que mon cœur désire,
C’est contempler la gloire du Seigneur
et sa splendeur !

Aux jours mauvais, mon âme en Toi s’abrite !
Garde ma vie au temple où tu habites !
Sois mon rocher contre les malfaisants,
O Dieu puissant !

Sur l’Ennemi, je lèverai la tête
Et je viendrai chez Toi le cœur en fête !
Je t’offrirai les dons les plus précieux
D’un cœur joyeux !

Oui, je verrai, Seigneur, tes saints mystères
Chez les vivants sur la nouvelle Terre !
Que ton espoir s’élance jusqu’au Ciel
Vers l’Eternel !

 

Interprété par les frères dominicains

Texte : A. Ory
Harmonisation : O. Goudimel
Mélodie : Psautier de la Renaissance