Évangile Parabole des vignerons meurtriers

  1. Évangile Parabole des vignerons meurtriers
  2. Méditation Lorsque tu parles aux pharisiens...
  3. 1ère lecture Le Seigneur est déçu par sa vigne bien-aimée
  4. Psaume Nous sommes ta vigne, Seigneur de l'univers
  5. 2ème lecture Dieu donne sa paix à ceux qui sont fidèles
  6. Chant Insondable la tendresse

La correction fraternelle

1ère lecture : Ez 33, 7-9
Psaume : Ps 94, 1-2, 6-7ab, 7d-8a.9
2ème lecture : Rm 13, 8-10
Evangile : Mt 18, 15-20

dimanche 6 septembre 2020

23ème dimanche ordinaire
1ère lecture

Le prophète est responsable de ses frères

Ez 33,7-9

Écouter

La parole du Seigneur me fut adressée : « Fils d’homme, je fais de toi un guetteur pour la maison d’Israël. Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part. Si je dis au méchant : ‘Tu vas mourir’, et que tu ne l’avertisses pas, si tu ne lui dis pas d’abandonner sa conduite mauvaise, lui, le méchant, mourra de son péché, mais à toi, je demanderai compte de son sang. Au contraire, si tu avertis le méchant d’abandonner sa conduite, et qu’il ne s’en détourne pas, lui mourra de son péché, mais toi, tu auras sauvé ta vie. »

Méditation

Ma prière porte le monde

Écouter

La prière me semblait un acte volontariste, pauvre et solitaire.
Comment peut-on passer tant d’heures à se taire?
En vérité, je n’ai essayé qu’un instant et j’ai arrêté bien vite.
La prière, j’en étais convaincu, ne concerne qu’une élite.

J’ai été croyant et j’ai cherché Dieu avec insistance.
Mais je l’ai perdu avec la foi de mon enfance.
L’enfant qui savait simplement se mettre à genoux
Ne pouvait convaincre l’adulte qui croit vivre debout.

La vie me donna deux leçons contradictoires.
La première d’entre elle fut une magnifique histoire :
Une naissance, un enfant, qui élargissait mon coeur.
Comment aurais-je pu être seul et sans Dieu dans ce bonheur?

La seconde est celle de la mort, l’ordinaire drame,
Qui déchire nos cœurs par de grandes larmes.
A genoux comme autrefois, les mains jointes comme on se rend.
Je n’étais plus adulte ou enfant, athée ou ignorant.

Dieu, par la prière, préparait maintenant mon coeur
Pour les grandes peines et les humbles bonheurs :
“Avec moi tu traverseras les épreuves de la croix
Et tes joies ne te conduiront plus jamais loin de moi.

J’ai fait de toi un guetteur pour la maison d’israël.
Tandis que l’aube soulève son aile,
Ou que le soir se couvre d’un velours sombre,
Tiens-toi sur les remparts du monde et avec nous fais nombre.

Car ta prière porte le monde et chacun de ses habitants.
Si tu manques à ton poste, qui sera ton remplaçant ?
Si tu ne m’écoutes pas, comment pourras-tu leur parler ?
Offre-toi à moi, comme mon Fils, et je t’exaucerai.”

Extrait de Marche dans la bible (2016-2017)

Psaume

N'endurcissez pas votre coeur

Ps 94 (95), 1-2, 6-7ab, 7d-8a.9

Écouter

Aujourd’hui si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre coeur

Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
Allons jusqu’à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
Oui, il est notre Dieu ;
nous sommes le peuple qu’il conduit.

Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ?
« Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
où vos pères m’ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit. » 

Enseignement

A qui parle-t-on pendant la messe ?

En fait, je ne me suis jamais vraiment posé cette question ! Le frère Benoit nous fait découvrir que pendant la messe, nous dialoguons tour à tour avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit. A tour de rôle suivant ce qui est en jeu à différents moments de la célébration. Repérer à qui on s’adresse, c’est découvrir le mouvement et le rythme de la messe !

2ème lecture

Celui qui aime les autres accomplit la Loi

Rm 13, 8-10

Écouter

Frères, n’ayez de dette envers personne, sauf celle de l’amour mutuel, car celui qui aime les autres a pleinement accompli la Loi. La Loi dit : Tu ne commettras pas d’adultère, tu ne commettras pas de meurtre, tu ne commettras pas de vol, tu ne convoiteras pas.
Ces commandements et tous les autres se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. L’amour ne fait rien de mal au prochain. Donc, le plein accomplissement de la Loi, c’est l’amour.

Évangile

Instructions pour la vie de l'Église

Mt 18,15-20

Écouter

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. S’il ne t’écoute pas, prends en plus avec toi une ou deux personnes afin que toute l’affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à l’assemblée de l’Église ; s’il refuse encore d’écouter l’Église, considère-le comme un païen et un publicain. Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel. Et pareillement, amen, je vous le dis, si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. »

Pour les enfants

Pourquoi Jésus répète-t-il souvent Amen ?

Dans l’évangile de ce dimanche, Jésus emploie souvent le mot Amen. Que veut dire Amen ? Le frère Sylvain nous aide à comprendre ce mot.

Coloriage à imprimer Voir la vidéo
Chant

Ouvre mes yeux

Ouvre mes yeux, Seigneur,
aux merveilles de ton amour.
Je suis l’aveugle sur le chemin :
guéris-moi, je veux te voir !

Ouvre mes mains, Seigneur,
qui se ferment pour tout garder,
le pauvre a faim devant ma maison :
apprends-moi à partager !

Fais que je marche, Seigneur,
aussi dur que soit le chemin,
je veux te suivre jusqu’à la croix :
Viens me prendre par la main.

Fais que j’entende, Seigneur,
tous mes frères qui crient vers moi
A leur souffrance et à leur appel,
que mon cœur ne soit pas sourd.

Garde ma foi, Seigneur,
tant de voix proclament ta mort !
Quand viennent le soir et le poids du jour,
ô Seigneur, reste avec moi !


Interprété par les frères dominicains

T : M. Scouarnec – M : CL. Jacob