Évangile La tempête apaisée

  1. Évangile La tempête apaisée
  2. Méditation Lui dormait sur le coussin à l'arrière
  3. 1ère lecture Dieu maître de la mer
  4. Psaume Chantez au Seigneur car il a fait des merveilles
  5. 2ème lecture Un monde nouveau est né
  6. Chant Âme du Christ

Amour

1ère lecture : Ac 10,25-26.34-35.44-48
Psaume : Ps 97,1-4.6
2ème lecture : 1 Jn 4,7-10
Evangile : Jn 15,9-17

dimanche 9 mai 2021

6ème dimanche de Pâques
Évangile

Aimez-vous comme je vous ai aimés

Jn 15,9-17

Écouter

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.
Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres.»

Méditation

La fête des pauvres

Écouter

J’ai un souvenir étonnamment précis de cette visite. Jeune frère, en formation à Lille, j’étais allé fêter l’anniversaire d’une vieille sœur dominicaine. Toutes ces sœurs étaient retraitées, après une longue vie de labeur au service des plus pauvres, à faire des ménages, des courses, des lessives…
Dans leur petit appartement, nous partageons un café (nous sommes dans le Nord !) et des biscuits. Beaucoup d’affection circulait entre les sœurs et nous. J’avais l’impression d’embrasser mes grands-mères. Des visages fatigués, des mains usées, mais des yeux vifs, joyeux. Toute une vie de service illuminait les regards.
Après un peu de temps, une fois le café bu et les gâteaux engloutis, arriva le moment des cadeaux. Les sœurs n’offrirent pas à leur aînée une icône, un vêtement ou un livre, mais elles lui remettaient une enveloppe avec de l’argent.
J’étais un peu choqué. Bien sûr, on peut offrir de l’argent à quelqu’un pour qu’il puisse s’acheter ce qu’il veut plutôt que choisir pour lui au risque de se tromper et de ne pas lui faire totalement plaisir. Mais n’y a-t-il pas justement dans le choix du cadeau un lien plus intime qui manifeste qu’on connaît celui qu’on veut célébrer ? Le choix peut être difficile, mais s’il est bien fait, c’est l’occasion de prouver son affection, qui compte peut-être encore davantage que le cadeau lui-même.
J’interrogeai discrètement une sœur et lui fis part de mon étonnement.
‒ Vous lui donnez de l’argent ?! Pourquoi pas plutôt un joli cadeau ?
‒ Mais c’est elle qui l’a demandé. Elle n’a jamais accepté de cadeau de toute sa vie. Elle a toujours réclamé qu’on lui offre de l’argent.
‒ Mais pourquoi ? Elle n’est tout de même pas aussi attachée à l’argent !
‒ Mais non, voyons ! Cet argent, elle peut le donner aux pauvres.
Je me suis retrouvé confus d’avoir imaginé que cette vieille sœur eût pu être intéressée par l’argent, honteux d’avoir été incapable d’imaginer combien elle vivait l’Évangile.
J’y ai souvent repensé depuis. L’attitude de cette sœur aînée est devenue pour moi un repère, une balise précieuse. Elle me rappelle que la mesure de l’Évangile, c’est d’être sans mesure. On n’est jamais arrivé au bout. À chaque fois elle réveille et réactive mon ambition de conversion. Cette vieille sœur est décédée. Mais elle reste prophète pour moi. Et sans doute pour beaucoup.

Extrait de Avent dans la ville (2019)

1ère lecture

La Pentecôte continue

Ac 10,25-26.34-35.44-48

Écouter

Comme Pierre arrivait à Césarée chez Corneille, centurion de l’armée romaine, celui-ci vint à sa rencontre, et, tombant à ses pieds, il se prosterna. Mais Pierre le releva en disant : « Lève-toi. Je ne suis qu’un homme, moi aussi. » Alors Pierre prit la parole et dit : « En vérité, je le comprends, Dieu est impartial : il accueille, quelle que soit la nation, celui qui le craint et dont les œuvres sont justes. »
Pierre parlait encore quand l’Esprit Saint descendit sur tous ceux qui écoutaient la Parole. Les croyants qui accompagnaient Pierre, et qui étaient juifs d’origine, furent stupéfaits de voir que, même sur les nations, le don de l’Esprit Saint avait été répandu. En effet, on les entendait parler en langues et chanter la grandeur de Dieu. Pierre dit alors : « Quelqu’un peut-il refuser l’eau du baptême à ces gens qui ont reçu l’Esprit Saint tout comme nous ? » Et il donna l’ordre de les baptiser au nom de Jésus Christ. Alors ils lui demandèrent de rester quelques jours avec eux.

Vidéo de la semaine

Lumières dans la Bible reprend !

Lumières dans la Bible redémarre le lundi 10 mai avec une mini-retraite de trois semaines sur le thème essentiel de la Prière dans la Bible. Anne Gérardin, laïque dominicaine, méditera des textes choisis dans l’Ancien et le Nouveau Testament.
Lumières dans la Bible alimentera votre vie spirituelle, qui nourrira de l’intérieur votre vie tout entière. Ainsi, dans les décisions, les choix à faire, la conduite de votre vie, vous pourrez vous appuyer sur une meilleure connaissance de la Parole de Dieu.  
Alors, inscrivez-vous, si ce n’est déjà fait !

Psaume

Chantez pour le Seigneur le cantique nouveau

Ps 97, 1-4.6

Écouter

Chantez pour le Seigneur le cantique nouveau
Annoncez de jour en jour la nouvelle de son salut !

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras très saint, par sa main puissante,
il s’est assuré la victoire.

Le Seigneur a fait connaître sa victoire
et révélé sa justice aux nations ;
il s’est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d’Israël.

La terre tout entière a vu
la victoire de notre Dieu.
Acclamez le Seigneur, terre entière,
sonnez, chantez, jouez ! 

Interprété par le Choeur Saint Ambroise, Paris

2ème lecture

Dieu est amour

1 Jn 4,7-10

Écouter

Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour vient de Dieu. Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.
Voici comment l’amour de Dieu s’est manifesté parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils en sacrifice de pardon pour nos péchés.

Pour les enfants

Aimez-vous les uns les autres

Jésus est amour ! Il nous donne son commandement le plus important, celui d’aimer les autres plus que tout. Alors, à nous de jouer !

Coloriage à imprimer Voir la vidéo
Chant

Viens en nous, Paraclet

Viens, Esprit Saint,
Toi le don de Jésus et du Père,
Viens en nous, Paraclet.
Viens, Esprit Saint,
Toi le don de Jésus et du Père,
Viens en nous, Trinité.
Viens, toi, le Consolateur,
Viens régner sur nos cœurs.

Veni Creator Spiritus
Mentes tuorum visita
Imple superna gratia
Quae tu creasti, pectora
Qui diceris Paraclitus
Altissimi donum Dei
Fons virus, ignis, caritas
Et spiritalis unctio.

Interprété par Choeur dans la ville

M : Communauté Saint Jean
T : Communauté Saint Jean et Veni Creator

Vous pouvez retrouver Choeur dans la ville sur YouTube :
https://www.youtube.com/watch?v=LG0Hn6Tt2kA