Faire un don

Le Seigneur vient et franchement, ça fait peur. Mais Jésus nous rassure, comme toujours. Nous traverserons les tempêtes avec lui. Pas un seul de nos cheveux ne sera perdu ! Mettons notre confiance en Jésus. Maintenant, à l’heure de notre mort et quand il viendra, alors que le monde et notre cœur bouillonneront, une grande paix s’installera. Ce sera le règne de la joie et de la lumière. J’accueille dès aujourd’hui, maintenant, cette lumière de Dieu dans ma vie.


Voir première lecture, deuxième lecture et psaume

Evangile

Luc 21, 5-19

En ce temps-là, comme certains disciples de Jésus parlaient du Temple, des belles pierres et des ex-voto qui le décoraient, Jésus leur déclara : « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. » Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il ? Et quel sera le signe que cela est sur le point d’arriver ? »
Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom, et diront : ‘C’est moi’, ou encore : ‘Le moment est tout proche.’ Ne marchez pas derrière eux ! Quand vous entendrez parler de guerres et de désordres, ne soyez pas terrifiés : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas aussitôt la fin. » Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre et, en divers lieux, des famines et des épidémies ; des phénomènes effrayants surviendront, et de grands signes venus du ciel.
Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon nom. Cela vous amènera à rendre témoignage. Mettez-vous donc dans l’esprit que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense. C’est moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s’opposer. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. »

Méditation

Les tribulations des amis de Jésus
par Frère Jean-Thomas de Beauregard
Écouter la méditation

Thérèse d’Avila disait à Jésus : « Quand je vois comment vous traitez vos amis, je ne suis pas étonnée que vous en ayez si peu. » De fait, le programme dessiné par Jésus pour ses disciples est effrayant. Les amis de Jésus doivent s’attendre à être frappés, persécutés, emprisonnés, traduits en justice, trahis par leur famille et leurs amis, mis à mort, détestés de tous. Pas étonnant que les volontaires ne se bousculent pas au portillon !
En plus, Jésus ruine les espérances de ses amis. Les disciples admirent le temple de Jérusalem, fierté du peuple juif et signe de son Alliance avec Dieu. Et voilà que Jésus prophétise la destruction complète du Temple. Et c’est arrivé, le Temple a été détruit.
Mais le temple saint de notre cœur habité par le Père, le Fils et l’Esprit Saint, lui, ne peut pas, ne doit pas s’écrouler. Il a des fondations solides : la foi et les sacrements. Certes il subit des assauts. Peu importe ! Contre la peur, Jésus nous garantit qu’il est avec nous dans l’épreuve. Il nous donne son Esprit Saint pour savoir quoi dire et quoi faire.
Alors n’ayons pas peur ! Celui qui est ami de Jésus demeure inébranlable.

Chant

Nous te cherchions
Écouter le chant

Nous te cherchions, Seigneur Jésus,
Nous t'avons longtemps attendu,
Nous avions soif de ton visage :
Ô seul désir pour notre foi
Qu'un long regard posé sur toi.

Comme une source en jaillissant
Remplirait la nuit de son chant,
Tu nous redis le nom du Père :
Révélation de cet Amour
Qui te possède au premier jour.

Ce qui commence là sans bruit
L'oblation du grain pour le fruit,
Qui parmi nous peut le comprendre ?
Voici le pain, voici le vin
Déjà remis entre nos mains.

Vers quelle joie nous conduis-tu,
Au-delà du Fils apparu,
Nuit de Noël et nuit de Pâques ?
Vers l'éternelle Eucharistie
Qui chante au sein du Dieu de vie.

Interprété par les frères dominicains

CFC

Nous pouvons nous répéter cette parole réconfortante de Jésus à la bienheureuse Julienne de Norwich, mystique anglaise du XVe siècle. Elle était tourmentée par le mal qui agite ce monde ; Le Christ lui apparut et lui dit : « All shall be well : n’aie pas peur, tu verras : tout finira bien ! A la fin, tout est bien. » 

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Écoutez l'intégralité de l'épisode sur votre plateforme de podcast préférée

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

3 commentaires

Rédiger un commentaire

« merci beaucoup.
Quelle joie de vous entendre chanter les psaumes et quelle merveille pour nous tous d'approfondir la parole de Dieu avec vous .Que Dieu vous bénisse abondamment et merci d'avoir donn�... »

Lire la suite

Raymonde Goyer - 15 novembre 2022 - 17:37

« Merci pour les textes et pour chant et surtout la musique.
Petit détail technique: lors des lectures, le son coupe et je n'entend plus rien. Je dois continuer de lire sans entendre la voix du lecteur... »

Lire la suite

andree besner - 13 novembre 2022 - 4:53

« Merci beaucoup, c'est magnifique.
Je sais que nous sommes en audio, mais il me manquait juste 2 secondes de silence entre les chants, lectures, commentaires. Sinon, c'est excellent, bravo et merci ... »

Lire la suite

Ursula - 11 novembre 2022 - 14:02

-0:00