Faire un don

Une lumière s’est levée. Une espérance, une joie ! C’est le Christ, bien sûr. Là où il y a des ténèbres, le Seigneur Jésus peut apporter cette espérance, cette joie précieuses. Il nous appartient d’être les lampadaires, les porteurs et les porteuses de lumière. Pas comme la statue de la liberté, à bout de bras, mais bien au fond de notre cœur pour irradier toute notre vie.


Voir première lecture, deuxième lecture et psaume

Evangile

Matthieu 4, 12-23

Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée.
À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. »
Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant la barque et leur père, ils le suivirent.
Jésus parcourait toute la Galilée ; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple. 

Méditation

Quelle est cette lumière ?
par Soeur Marie-Lys Nuville
Écouter la méditation

En entendant Isaïe parler d’une grande lumière qui se lève sur un peuple dans les ténèbres, on pourrait presque se croire revenu dans le temps de l’Avent. N’a-t-on pas trouvé cette citation pour évoquer l’astre que les mages ont vu se lever et ont suivi jusqu’à Bethléem pour adorer l’enfant Jésus ? 

Pour nous, c’est évident, cette grande lumière qui se lève, c’est Jésus. D’ailleurs, il le dira lui-même dans l’évangile de Jean : « Je suis la lumière du monde  (1) ». Une lumière qui vient pour réchauffer les cœurs, éclairer ceux qui sont dans la peine et montrer le chemin vers le Père. C’est d’ailleurs ce que fait Jésus dans le texte de ce jour : il proclame que le Royaume est proche, il enseigne et il guérit. 

La lumière du Christ est tellement forte que les premiers apôtres sont éblouis : Simon, André, Jacques et Jean laissent tout, même leur père et le suivent aussitôt. 

Cette lumière qui éclaire veut aussi se diffuser, se répandre. Bientôt, Jésus dira à ses disciples : « Vous êtes la lumière du monde !  (2) ». Aujourd’hui, c’est à nous que Jésus le dit, nous qui au baptême avons été illuminés par le Christ. La grande lumière dont parle Isaïe, ce n’est pas seulement Jésus mais dorénavant c’est le peuple des baptisés, portant le cierge de leur baptême pour éclairer ceux qui sont dans le désespoir…

(1) Jean 8, 12
(2) Matthieu 5, 14

Chant

Restez en tenue de service
Écouter le chant

Restez en tenue de service, et gardez vos lampes allumées !
Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour.

Soyez comme des gens
qui attendent leur maître
à son retour des noces pour lui ouvrir
dès qu’il frappera à la porte.

Heureux les serviteurs
que le maître, à son arrivée,
trouvera en train de veiller.

Amen, je vous le dis,
il prendra leur tenue de service,
les fera passer à table
et les servira chacun à son tour. 

Interprété par Choeur dans la ville

P et M : Anne Sophie Rahm, d’après Luc 12, 35-37 - Ed. Abba

« Sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière s’est levée. » Les habitants du pays de l’ombre, ce sont les personnes autour de moi qui sont enfermées dans une addiction, dans le désespoir, dans la peur, dans la solitude. Mais une lumière s’est levée ! Elle s’est levée pour les habitants du pays de l’ombre. Oserai-je être porteur de lumière, oserai-je partager cette semaine mon espérance aux habitants du pays de l’ombre ?

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Écoutez l'intégralité de l'épisode sur votre plateforme de podcast préférée

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

6 commentaires

Rédiger un commentaire

« Merci ! »

Lire la suite

Jeannine Blanche - 22 janvier 2023 - 20:51

« Bonjour en ce dimanche et merci à votre belle communauté qui nourrit ma prière au quotidien.

Je m’interroge ce matin sur le sens de l’appel des frères dans cet évangile
Par deux fois Jésus... »

Lire la suite

Domi - 22 janvier 2023 - 8:49

« Merci que Dio os bénisse pour le réconfort que vous m'apporte je suivi rétréci das la villes et je continue can ton et malade et soûle avec de fortes douleurs que Dio me garde lesperanza de lo vu... »

Lire la suite

Maria Térésa - 20 janvier 2023 - 12:56

« MERCI DE POUVOIR LIRE LES TEXTES DU PROCHAIN DIMANCHE .MALHEUREUSEMENT ON ENTEND TRES MAL LES FEMMES QUI LISENT LES TEXTES. Pouvez vous améliorer le son.
MERCI. . QUE LE SEIGNEUR VOUS GARDE. »

Lire la suite

MADDALENA - 19 janvier 2023 - 16:56

« merci
c'est priant »

Lire la suite

micheline - 19 janvier 2023 - 14:41

-0:00