1ère lecture David reçoit l'onction royale

  1. 1ère lecture David reçoit l'onction royale
  2. Méditation Le Seigneur me conduit
  3. Évangile Le Roi crucifié
  4. Psaume Ton règne, Seigneur, est un règne de paix
  5. 2ème lecture Dieu nous a fait entrer dans le royaume de son Fils
  6. Chant Seigneur ne nous traite pas selon nos péchés

Souviens-toi de moi

1ère lecture : 2 S 5, 1-3
Psaume : Ps 121, 1-2, 3-4, 5-6a, 7a
2ème lecture : Col 1, 12-20
Evangile : Lc 23, 35-43

dimanche 24 novembre  2019

Le Christ Roi de l’Univers
1ère lecture

David reçoit l'onction royale

2 S 5, 1-3

Écouter

En ces jours-là, toutes les tribus d’Israël vinrent trouver David à Hébron et lui dirent : « Vois ! Nous sommes de tes os et de ta chair. Dans le passé déjà, quand Saül était notre roi, c’est toi qui menais Israël en campagne et le ramenais, et le Seigneur t’a dit : ‘Tu seras le berger d’Israël mon peuple, tu seras le chef d’Israël.’ » Ainsi, tous les anciens d’Israël vinrent trouver le roi à Hébron. Le roi David fit alliance avec eux, à Hébron, devant le Seigneur. Ils donnèrent l’onction à David pour le faire roi sur Israël.

Méditation

Le Seigneur me conduit

Écouter

Le roi David a été librement choisi par Dieu pour être le grand roi d’Israël, le messie, c’est-à-dire celui qui a reçu l’onction royale. David reçoit Jérusalem, la ville sainte par excellence, à partir de laquelle il bâtit et agrandit son royaume. Jérusalem devient la ville sainte et résonne jusqu’à aujourd’hui de la gloire de David. Le Christ, le Messie promis par toutes les Écritures, a reçu l’onction, le Christ a reçu le Royaume de Dieu. Jésus nous invite donc, chacune et chacun, à habiter la ville sainte, à habiter le Royaume de Dieu. Dans cette Cité de Dieu, nous ne sommes pas, sur cette terre, des sujets passifs à la merci d’un roi despotique mais bien plutôt des citoyens actifs : Jésus règne sur nos cœurs et sur nos vies non pas pour nous opprimer et contraindre notre liberté mais bien plutôt pour nous rendre libres et nous inviter à trouver de nouvelles formes de charité.
Bien des voix s’élèvent pour nous dire que le Royaume de Dieu ne tiendra pas, qu’il s’écroulera, emporté par l’argent, la méchanceté des hommes, les guerres et les souffrances. Les images qui défilent sur nos écrans pourraient bien donner raison à ces voix de malheur. Mais ce Royaume de Dieu tient bon, siècle après siècle, car son roi n’est pas un roi à la manière des rois humains : il est « doux et humble de cœur »¹, il est là pour « servir et non pas pour être servi »². Le Christ est l’exemple que nous devons suivre, l’exemple qui renverse les valeurs apparemment établies de ce monde. Le Christ a semé l’espérance sur cette terre : nous devons cultiver cette semence pour que ce Royaume s’étende et que ce règne de paix parvienne à tous les hommes.

¹Évangile selon saint Matthieu, chapitre 11, verset 29.
²Évangile selon saint Matthieu, chapitre 20, verset 28.

Extrait de Marche dans la Bible (2017-2018)

Évangile

Le Roi crucifié

Lc 23, 35-43

Écouter

En ce temps-là, on venait de crucifier Jésus, et le peuple restait là à observer. Les chefs tournaient Jésus en dérision et disaient : « Il en a sauvé d’autres : qu’il se sauve lui-même, s’il est le Messie de Dieu, l’Élu ! » Les soldats aussi se moquaient de lui ; s’approchant, ils lui présentaient de la boisson vinaigrée, en disant : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! » Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui : « Celui-ci est le roi des Juifs. » L’un des malfaiteurs suspendus en croix l’injuriait : « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi ! »
Mais l’autre lui fit de vifs reproches : « Tu ne crains donc pas Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi ! Et puis, pour nous, c’est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais lui, il n’a rien fait de mal. » Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. » Jésus lui déclara : « Amen, je te le dis : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. »

Vidéo de la semaine

La miséricorde selon le bienheureux Jean-Joseph Lataste

Sur la croix, le Christ pardonne à un salaud. Le tout jeune père dominicain Jean-Joseph Lataste, envoyé en prison prêcher à des filles perdues, les appelle ses soeurs. Il leur annonce que Jésus est mort par amour pour elles. Le frère Thomas-Marie nous rappelle que, quelles que soient nos fautes, Dieu fait miséricorde. Nous devons être, comme le père Lataste, missionnaires de la miséricorde.

Psaume

Ton règne, Seigneur, est un règne de paix

Ps 121, 1-2, 3-4, 5-6a, 7a

Écouter

Ton règne, Seigneur, est un règne de paix

Quelle joie quand on m’a dit :
« Nous irons à la maison du Seigneur ! »
Maintenant notre marche prend fin
devant tes portes, Jérusalem !

Jérusalem, te voici dans tes murs :
ville où tout ensemble ne fait qu’un !
C’est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur,
là qu’Israël doit rendre grâce au nom du Seigneur.

C’est là le siège du droit,
le siège de la maison de David.
Appelez le bonheur sur Jérusalem :
« Que la paix règne dans tes murs ! »

2ème lecture

Dieu nous a fait entrer dans le royaume de son Fils

Col 1, 12-20

Écouter

Frères, rendez grâce à Dieu le Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints, dans la lumière. Nous arrachant au pouvoir des ténèbres, il nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé : en lui nous avons la rédemption, le pardon des péchés.
Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né, avant toute créature : en lui, tout fut créé, dans le ciel et sur la terre. Les êtres visibles et invisibles, Puissances, Principautés, Souverainetés, Dominations, tout est créé par lui et pour lui. Il est avant toute chose, et tout subsiste en lui. Il est aussi la tête du corps, la tête de l’Église : c’est lui le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin qu’il ait en tout la primauté.
Car Dieu a jugé bon qu’habite en lui toute plénitude et que tout, par le Christ, lui soit enfin réconcilié, faisant la paix par le sang de sa Croix, la paix pour tous les êtres sur la terre et dans le ciel.

Pour les enfants

L'appel de David

Dieu envoie le prophète Samuel chercher le roi qu’il a choisi pour Israël. Samuel va être surpris par le choix de Dieu !

Coloriage à imprimer Voir la vidéo
Chant

Seigneur ne nous traite pas selon nos péchés

Seigneur, ne nous traite pas selon nos péchés !
Seigneur, ne nous juge pas selon nos offenses !
Que descende sur nous ta miséricorde.

Aide-nous, Seigneur, ô Dieu notre Sauveur,
Délivre-nous pour la gloire de ton nom !

 

Pardonne-nous, Seigneur, tous nos péchés,
Délivre-nous pour la gloire de ton nom !

Gloire à toi, Seigneur, dans les siècles sans fin,
Délivre-nous pour la gloire de ton nom !

Interprété par la Chorale du pèlerinage du Rosaire

Paroles, Musique et Harmonisation : L. Deiss, JP. Griveau, GM. Rossi