Évangile Le tombeau vide et la foi des Apôtres

  1. Évangile Le tombeau vide et la foi des Apôtres
  2. Méditation Sur le seuil de nos tombeaux
  3. 1ère lecture Les Apôtres, témoins de la Résurrection
  4. Psaume Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie
  5. 2ème lecture Vivre avec le Christ ressuscité
  6. Chant Ecoutez-moi, peuples de l'univers

Il vit et il crut

1ère lecture : Ac 10, 34a.37-43
Psaume : Ps 117, 1.4, 16-17, 22-23
2ème lecture : Col 3, 1-4
Evangile : Jn 20, 1-9

dimanche 12 avril 2020

Dimanche de Pâques
Évangile

Le tombeau vide et la foi des Apôtres

Jn 20, 1-9

Écouter

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. » Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

Méditation

Sur le seuil de nos tombeaux

Écouter

Cette description du matin de Pâques est marquée par la course en tous sens des uns et des autres. Mais une fois le vide constaté, c’est l’incompréhension qui domine devant l’extraordinaire, sauf chez Jean, et le retour à la maison se fait à petite vitesse.
Arrêtons-nous un instant sur le seuil du tombeau, avec Jean. La lumière de la Résurrection est désormais au-dehors, qui jette un jour nouveau sur ce qui reste dans le tombeau : les linges, ces liens de la mort qui prétendaient entraver la Vie. La maison du Dieu vivant n’est plus dans la froide grotte, mais dans ce monde se réveillant sous un jour nouveau. C’est désormais là que Dieu habite, c’est là qu’il nous appelle, dans toutes nos Galilées où il nous invite à le retrouver.
Se tenir sur le seuil avec Jean, ce n’est pas pour entrer dans le tombeau : si nous le faisons, ce sera seulement pour en ressortir avec la perplexité de Pierre. Non, c’est pour constater d’un coup d’œil le vide du dedans et aller vers la vie du dehors. Nos tombeaux, nos lieux de mort en nous ne sont dangereux que tant que nous empêchons la lumière d’y rentrer : une fois vidés, ils sont inoffensifs, ils ne sont plus que la trace du passage du Seigneur de la Vie dans notre vie. Se tenir sur le seuil de nos tombeaux, à l’image de Jean, c’est s’assurer que la pierre est roulée, c’est avoir foi en la Résurrection et confiance en Jésus pour ressusciter ce qui en nous est mort. Et c’est, résolument, prendre vers le monde un chemin irradié de la lumière du jour qui ne connaît pas de couchant, la route du jour d’éternité.

Extrait de Marche dans la Bible (2017-2018)

1ère lecture

Les Apôtres, témoins de la Résurrection

Ac 10, 34a.37-43

Écouter

En ces jours-là, quand Pierre arriva à Césarée chez un centurion de l’armée romaine, il prit la parole et dit : « Vous savez ce qui s’est passé à travers tout le pays des Juifs, depuis les commencements en Galilée, après le baptême proclamé par Jean : Jésus de Nazareth, Dieu lui a donné l’onction d’Esprit Saint et de puissance. Là où il passait, il faisait le bien et guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable, car Dieu était avec lui. Et nous, nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Celui qu’ils ont supprimé en le suspendant au bois du supplice, Dieu l’a ressuscité le troisième jour. Il lui a donné de se manifester, non pas à tout le peuple, mais à des témoins que Dieu avait choisis d’avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts. Dieu nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner que lui-même l’a établi Juge des vivants et des morts. C’est à Jésus que tous les prophètes rendent ce témoignage : Quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon de ses péchés. »

Vidéo de la semaine

Choeur dans la ville : confinés, ils chantent la joie de Pâques

Les choristes de Choeur dans la ville ont souhaité sortir virtuellement de leur confinement pour vous retrouver sur Dimanche dans la ville ! Comme d’habitude, avec leurs jolies voix et leurs sourires lumineux, ils sont là pour vous accompagner dans votre prière. Ils ont chanté et se sont enregistrés chacun chez eux. Un habile montage a fait le reste ! Profitez de cette vidéo et chantez avec Adeline, Armelle, Astrid, Hélène, Marie, Pauline, Bruno, Guillaume, Régis et Tanguy pour fêter Pâques !

Par toute la terre, Paroles et musique : Communauté de l’Emmanuel (A. Lavardez)
Psaume

Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie

Ps 117 (118), 1.2, 16-17, 22-23

Écouter

Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie, alléluia !

Le bras du Seigneur se lève,
le bras du Seigneur est fort !
Non, je ne mourrai pas, je vivrai,
pour annoncer les actions du Seigneur.

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur : 
Éternel est son amour !

La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle :
c’est là l’œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux. 

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur : 
Éternel est son amour !

2ème lecture

Vivre avec le Christ ressuscité

Col 3, 1-4

Écouter

Frères, si vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre. En effet, vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu. Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire.

Pour les enfants

La résurrection de Jésus

Fêtons Jésus, ressuscité, vivant pour toujours ! Accompagnons Marie-Madeleine, Simon-Pierre et l’autre disciple jusqu’au tombeau vide.

Coloriage à imprimer Voir la vidéo
Chant

Ecoutez-moi, peuples de l'univers

Écoutez-moi, peuples de l’univers,
j’ai vu le Seigneur, alléluia !
Il est vivant, il est ressuscité,
entrons dans sa joie, alléluia !

La mort est vaincue, célébrez la vie,
la lumière éternelle a resplendi,
La nuit est finie, levons-nous, partons !
Allons, venez, marchons, montons vers Lui !

Bondissez de joie, exultez, dansez,
tous nos péchés ont été pardonnés.
Il est là, tout près, celui qui nous aime,
venez à Lui, soyez transfigurés !

Où trouver l’amour, où trouver la vie ?
Pourquoi hésiter, pourquoi avoir peur ?
Ouvrez grand vos cœurs, ouvrez votre vie,
à l’amour infini, à Jésus Christ.

Le festin est prêt, venez à la fête,
il nous invite à son eucharistie.
Approchons nous tous, offrons nous nous-mêmes 
et il vivra en nous et nous en Lui !

Interprété par Choeur dans la ville

T : Fr. Patrick 
M : Fr. Jean-Baptiste
(Ed. du Carmel)