Faire un don

En cette rentrée, l’évangile nous donne un objectif pour toute l’année : choisir le Christ ! vivre avec lui, lui offrir la plus grande place dans mon cœur afin qu’il me comble de sa paix, de sa joie, de sa patience, de son amour… Je me prépare à l’accueillir…


Voir première lecture, deuxième lecture et psaume

Evangile

Luc 14, 25-33

En ce temps-là, de grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit : « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple. Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple.
Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ? Car, si jamais il pose les fondations et n’est pas capable d’achever, tous ceux qui le verront vont se moquer de lui : ‘Voilà un homme qui a commencé à bâtir et n’a pas été capable d’achever !’
Et quel est le roi qui, partant en guerre contre un autre roi, ne commence par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille ? S’il ne le peut pas, il envoie, pendant que l’autre est encore loin, une délégation pour demander les conditions de paix.
Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple. »

Méditation

S'engager sans compter
par Frère François-Dominique Forquin
Écouter la méditation

Si, avant d’entrer dans la vie religieuse, je m’étais longuement assis pour mesurer mes forces et voir si j’avais de quoi aller jusqu’au bout, je ne serais sans doute jamais devenu dominicain. Si tout engagement véritable mérite d’être discerné, arrive un moment où ce qui nous fait sauter le pas n’est pas le fruit d’un raisonnement, mais surtout le consentement à renoncer de vouloir tout jauger, tout évaluer, tout calculer à l’aune de nos propres forces.
Contrairement au roi qui part au combat et s’assoit pour évaluer s’il a les forces pour vaincre son adversaire, lorsqu’il s’agit de suivre le Christ, plus aucun calcul n’est nécessaire, puisque nous sommes vaincus avant même d’avoir combattu : en effet, si ce n’est Jésus lui-même qui porte notre croix pour marcher à sa suite, comment pourrions-nous prétendre pouvoir tenir jusqu’au bout ?
Puisque ce que Jésus nous demande semble au-delà de nos moyens, il nous faut vraiment tout quitter, jusqu’à la prétention de ne compter que sur nous-mêmes, pour enfin laisser Jésus être notre seule force. 

Chant

La voix du Bien-Aimé
Écouter le chant

Le voici, il se tient.
Derrière la fenêtre il regarde.
Me fait entrer dans la maison du vin.
Sa bannière sur moi, c’est l’amour.
Car l’hiver est passé,
la pluie déjà s’en est allée.
Les grenadiers et les vignes en fleurs
exhalent leurs parfums.

Le voici, bondissant,
Sur les hautes montagnes il se tient.
Mon bien-aimé me parle et me dit :
« Ne crains pas mon ami et viens ! »
C’est sa voix qui m’appelle :
« Ouvre-moi car la nuit s’est enfuie
La saison des chants est arrivée,
au jardin de la vie ».

Dans la nuit, j’ai cherché
celui que mon cœur a choisi
je l’ai saisi et ne l’ai pas lâché,
je sais que mon bonheur c’est lui.
Dans les lieux escarpés,
toujours du regard il me suit.
il est pour moi une branche d’henné
des vignes d’Enguédi.

Dans la nuit je dormais
mais mon cœur était réveillé
C’est la voix du bien aimé qui heurte
du désert mon âme tressaille
A mon ombre, regarde
les sources coulant du Liban
Dans ce jardin de myrrhe et de safran
Céleste Jérusalem.

Interprété par Choeur dans la ville

Paroles d’après le Cantique des Cantiques - Musique : Tanguy Dionis du Séjour - Ed. D.A.C

Je te rends grâce, Seigneur, pour tous ceux qui s’engagent dans l’Eglise au service des pauvres, ou pour transmettre la Parole de vie ou pour célébrer la beauté. Donne-moi le courage de m’engager plus encore, selon les talents que tu m’as donnés.

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Écoutez l'intégralité de l'épisode sur votre plateforme de podcast préférée

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

51 commentaires

Rédiger un commentaire

« Contrairement à beaucoup d'autres commentateurs, je trouve la présentation tristounette, sans attrait, ne poussant pas à la lecture, ni à l’audition, ni à la prière. Dommage ! Vous avez réuss... »

Lire la suite

Péachel - 04 septembre 2022 - 20:40

« Magnifique accompagnement pour recevoir la parole ; merci à tous, pensées particulières aux chorales »

Lire la suite

Chris - 04 septembre 2022 - 15:22

« Bonjour et merci pour toutes ces années passées avec les dominicains.
Cette nouvelle version me déçoit un peu car je n'entends plus les voix
proclamer la Parole de Dieu pour chacun des textes du ... »

Lire la suite

Monique - 04 septembre 2022 - 10:06

« Merci de cette nouvelle version mais je n'ai pas trouver les lectures ni le spaume .je n'ai pas de téléphone moderne merci »

Lire la suite

chantal sauty - 04 septembre 2022 - 6:01

« Un grand merci pour cette nouvelle version et pour les chants qui sont tjrs aussi beaux et nous rajeunissement de qqs années. C formidable ce que cela nous amène àl lapriere! »

Lire la suite

Martine - 03 septembre 2022 - 22:43

«
Bonjour. Merci de votre travail .
Personnellement, je préférais l'ancien site. Là, je n'ai pas trouvé comment mettre sur pause, ce qui peut être pratique !
Je pense aussi que le son est plus fa... »

Lire la suite

Isabelle Hamayon née Cressard - 03 septembre 2022 - 13:43

-0:00